Le Saint Emilion, un grand cru à la robe couleur rubis !

Publié le : 02 août 20214 mins de lecture

La variété des crus de Saint-Émilion s’explique par une immense diversité géologique, un microclimat idéalement accommodé à la culture de la vigne et un parfait assemblage de cépages. Cet accord, associé à l’attention qu’apportent les vignerons à la vigne, offre les conditions idéales de maturité et de nutrition du raisin. Le climat tempéré océanique favorise la production de ces vins haut de gamme.

Les vins Saint-Emilion

Les Saint-Emilion sont des vins rouges secs, classés dans la catégorie des crus tranquilles. Leur production a lieu dans la région viticole de Bordeaux, plus précisément dans le vignoble de Libourne. Administrativement, les crus peuvent être produits dans les agglomérations de Saint-Émilion, de Saint-Hippolyte, de Saint-Pey-d’Armens, de Saint-Étienne-de-Lisse, de Saint-Laurent-des-Combes, de Vignonet, de Saint-Christophe-des-Bardes, de Saint-Sulpice-de-Faleyrens et de Libourne. Leur terroir profite d’un climat océanique tempéré et de sols graveleux et argilo-sableux. Les principaux cépages qui rentrent dans l’agencement des Saint-Emilion sont le Carmenère N, le Cabernet-Sauvignon N, le Cabernet-Franc N, le Cot N et le Merlot N. Les crus possèdent le label européen AOP (Appellation d’Origine Protégée) et le label français AOC (Appellation d’Origine Contrôlée).

Les particularités des Saint-Emilion

Les Saint-Emilion s’annoncent par une robe d’un rubis lumineux aux éclats grenat, dans leur jeunesse. Les vins classés prennent d’adorables teintes pourpres. Très condensées, les notes de petits fruits vermeils dominent. Derrière, elles se déploient par une vaste palette d’odeurs qui va de la vanille au bois neuf, au pruneau cuit et à la figue, en passant par les pustules ou les amandes grillées. C’est au palais que se retrouve la richesse odorante du bouquet. D’une grande générosité, les Saint-Emilion sont bien charpentés et corsés. Les tanins sont très présents les premières années. Cependant, cette fermeté ne dépossède pas les crus d’une certaine ductilité et d’un côté corpulent, les rendant assez agréables dès leur jeunesse. Les vins s’assouplissent ensuite pour atteindre hâtivement leur maturité qui se poursuit longtemps.

Les caractéristiques du terroir

Saint-Emilion profite d’un microclimat tempéré et océanique, se caractérisant par des précipitations bien réparties dans l’année et des étés secs et chauds dus à la présence de deux rivières : la Dordogne et l’Isle. Ces dernières modèrent les chaleurs d’été comme les constantes de l’hiver et protègent contre les risques de gelée. La température moyenne annuelle est de 12,8°C. Les écarts de températures sont circonspects. Les précipitations annuelles bien réparties offrent de parfaites conditions pour la viticulture. Nonobstant, la différence des précipitations et des températures peut être importante d’une année sur l’autre, donnant alors tout son sens à la notion de millésime.

Plan du site